Edouard Philippe, mon pote de droite : Le documentaire sur le nouveau 1er ministre

Réalisateur de documentaires et montreuillois, Laurent Cibien, a fait ses études avec Edouard Philippe. Depuis 10 ans il filme le député-maire du Havre Edouard Philippe. Édouard mon pote de droite, retrace la campagne municipale de 2014.
Edouard Philippe est depuis le 15 mai 1er ministre d’Emmanuel Macron.
L’épisode 2 :  Les primaires, sera à découvrir à la rentrée sur notre antenne.

Un film de Laurent Cibien
Produit par Lardux films et TVM Est parisien
avec le soutien du CNC et de la région Haute Normandie
Durée 1h22
© 2015

DIFFUSIONS EXCEPTIONNELLES
JEUDI 18 MAI 21H00
VENDREDI 19 MAI 23H30
Sur TVM Est parisien & TELIF

La Bande Annonce 

Un film de la collection Docs à Montreuil , une collection qui met en avant les sociétés de production et les réalisateurs montreuillois.

Le film est disponible en VOD  sur le site de Lardux films

Jean Zay , ministre du cinéma

Ministre de l’Education nationale et des Beaux-arts de 1936 à 1939 et pionnier de la démocratisation culturelle contre le conservatisme et l’élitisme de l’époque, Jean Zay a aussi beaucoup oeuvré pour le cinéma. En 1939, il annonce la création d’un Festival de films International à Cannes…

avec la participation des filles de Jean Zay  et du comédien Philippe Torreton

Jean Zay , ministre du cinéma
Réalisation Alain Tyr et Francis Gendron avec la collaboration d’Alain Braun
Production Label Vidéo – TVM Est parisien
61 minutes 

Un film produit et réalisé à Montreuil

EN MAI 
LE LUNDI À 21H
LE MARDI À 23H30

 

 

Coiffeurs pour hommes

La première fois que je suis entré dans le salon de coiffure tout en mosaïques bleues de Ahmed, aux Lilas, j’avais un peu peur… Une peur diffuse, inexplicable… J’avais un peu l’impression de pénétrer dans un univers étranger, dans lequel je n’étais pas sûr d’être le bienvenu… Des Lilas à Belleville, Renaud Cohen nous fait partager l’univers intime de ces petites échoppes de coiffure… pour hommes

Un film de Renaud Cohen
Production Enfin Bref, TVM Est parisien
Durée : 48minutes
(c) 2014

HORAIRES TVM EST PARISIEN ET TELIF

EN MAI
LE MARDI À 21H
LE MERDREDI À 23H30

Chardons bleus, un film de Bielka Mijoin-Nemirowski

Aurel et Nadia vivent dans des squats précaires depuis leur arrivée de Roumanie.
Quand Nadia accouche de jumeaux à seulement 5 mois et demi de grossesse, les médecins pensent confier les petits prématurés à l’Aide Social à l’Enfance.
Afin que ceux-ci ne soient pas enlevés à leurs parents, Claire et Éric hébergent le couple et leurs bébés dans leur maison de Montreuil, tandis que le clan familial, d’expulsion en expulsion, survit sur le « long chemin » des Roms.

Un film de Bielka Mijoin-Nemirowski
Produit par Quilombo films, TVM Est parisien, Tisserands de la mémoire, l’association Coriandre   (c) 2014
Durée : 70 minutes
L’interview de la réalisatrice à propos du film : www.tvmestparisien.tv/web2/les-chardons-bleus-fleurissent-a-montreuil/

DIFFUSION EN MAI SUR TVM & TELIF
Jeudi à 21h
vendredi à 23h30

Des clés dans la poche, un film de Stan et Edouard Zambeaux

Quitter la précarité parisienne pour tenter de se reconstruire un avenir à Aurillac dans le Cantal. C’est le projet de vie que tentent une dizaine de familles ou d’individus isolés via un nouveau soutien social en expérimentation proposant logement, et accompagnement social pour faciliter l’accès à l’emploi.

Ce film condense deux ans dans les pas de ces personnages qui veulent se relever et de ceux qui les soutienne

Réalisation Edouard et Stan Zambeaux
Coproduction Yuzu Productions, Public Sénat, TVM Est parisien , Telim
En partenariat avec  l’association Aurore, la SA HLM Polygone, l’Union Sociale pour l’Habitat
Durée 55 minutes
Année : 2016 – inédit
Ce film est produit par une société implantée à Montreuil

images
Diffusionsen avril sur TVM & TELIF
le mardi à 21h00
mercredi à 23h30

Iphigénie, le coeur à l’ouvrage – Un documentaire avec les habitants de Montreuil

En 2010, la metteure en scène Natascha Rudolf propose à un groupe d’habitants de Montreuil (93) un expérience inédite : inventer ensemble un chœur contemporain s’intégrant dans une tragédie de Racine, Iphigénie, jouée par des comédiens professionnels.

Ce film raconte l’histoire de cette prise de parole.

« Les acteurs professionnels le disaient eux-mêmes : Des moments comme ça, quand est-ce qu’on en vit ? » Natascha Rudolf / Metteure en scène.

Iphigénie, le chœur à l’ouvrage
Durée 52 minutes 
Réalisation: Claude Clorennec
Scénario: Laurent Cibien et Claude Clorennec
Montage: Claude Clorennec
Musique: Tempo Libre (Jean-Marc Colet, Lisa Mimouni, Anne de Broca, Fabrice Augé
Mixage: Adam Wolny
Production: Matthieu Lamotte.
Co-production: aaa / LT9 / TVM Est Parisien
avec la participation du CNC et de la procirep et de l’angoa

Film produit et réalisé à Montreuil
DIFFUSION EN MARS
le lundi à 21h00
le mardi à 23h30

Les héritiers de la colline

Un documentaire politique sur les institutions universitaires maliennes et le syndicat étudiant unique l’A.E.E.M, qui, au-delà même de l’Université, gangrène les bases fragiles de la jeune démocratie malienne.

De janvier à octobre, le film nous immerge au coeur de “la colline du savoir” on découvre la vie des étudiants et le fonctionnement du syndicat qui la régit.

Réalisation  : Ousmane Samassekou

Résumé :

Supposée être le berceau de l’élite, l’Université malienne appelée communément «la colline du savoir» est dans un état de décomposition avancée et il est devenu très difficile d’y étudier dans de bonnes conditions. En 2013, parmi les candidats aux élections présidentielles du Mali, figuraient quatre anciens leaders du syndicat étudiant unique, l’A.E.E.M (Association des élèves et étudiants du Mali). La jeunesse politique du Mali est peuplée d’anciens leaders de cette association. Les syndicalistes qui gouvernent aujourd’hui «la colline du savoir» en y faisant régner la fraude électorale et la violence sont ceux qui, demain, gouverneront l’autre colline, «la colline du pouvoir», la présidence de la République

Production Label Vidéo, DS’Production, TVM Est parisien, TVFil78, soutenu par le Fonds Image de la Francophonie.
Durée : 80 minutes

DIFFUSION MARS 2017  TVM & TELIF
Mardi à 21h00
Mercredi à 23h30

 

Doc : Où est-ce chez toi ? l’émigration des jeunes africains vers l’Europe

À son arrivée en France il y a neuf ans, Thiemogo C. a été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance en qualité de mineur isolé étranger. Aujourd’hui majeur et régularisé, il va projeter un court-métrage aux élèves de Bamako pour les informer de ce qui attend les jeunes qui partent “à l’aventure”… Quelle est la portée et quelles sont les ambiguïtés du discours : “Restez au pays et travaillez à le développer” ? Apparemment consensuel puisqu’il est porté par les gouvernants des pays de départ et d’arrivée, il n’atteint pourtant pas ses cibles, les candidats au départ toujours plus nombreux.

Au Mali et sur la route, le film part en quête des raisons historiques, politiques, économiques et sociales de l’émigration des jeunes Africains vers l’Europe.
Le film a été tourné au Mali et à  Montreuil  dans les locaux de l’association En-Temps 

Réalisation Sylvie Coulon
Production : Label Vidéo, Entre2prises, TVM Est parisien
(c) 2015 –  – 65 minutes

En mars le
jeudi à 21h
vendredi à 23h30

Je me suis mis en marche, un film de Martin Verdet

Dans les années 1980, le poète Franck Venaille se découvre malade. Il décide de voyager le long de l’Escaut, pour tremper ses mains à la source et en rapporte le poème épique La Descente de l’Escaut. Le réalisateur Martin Verdet découvre ce texte par l’intermédiaire de Laurent Ziserman, ami comédien qui rêve de le jouer. Naît Je me suis mis en marche : road-movie en huis-clos, tout à la fois « adaptation documentaire » du poème, portrait de Franck Venaille hier et aujourd’hui et récit épique racontant cette histoire extraordinaire d’un homme malade remontant un fleuve sur quatre-cent cinquante kilomètres.

A noter que la production et le réalisateur du film sont montreuillois

.

Un film de Martin Verdet
Produit par La traverse, POM films, TVM Est parisien
Durée 70 minutes

En février le
mardi à 21h
mercredi à 23h30

 

Doc : Les Collégiens et l’ancien combattant

A Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis, les élèves d’une classe de ZEP et leur professeur d’histoire décident de participer au concours national de la résistance.  Nous sommes en 2014,  année des grandes commémorations.

les 18 jeunes de 15 et 16 ans  vont suivre Isaac Sebdoun, un ancien combattant juif pied noir. Leur but faire un film sur l’histoire.

De Noisy-le-Grand aux plages du débarquement le film raconte la complicité qui s’instaure peu à peu entre les collégiens et l’ancien combattant ;  l’émotion partagée lors de la visite du cimetière américain, mais aussi les nombreux moments d’humour avec un ancien qui n’est pas le dernier à aimer s’amuser. Et si au final un prix venait récompenser leur travail …

Le documentaire  dresse le portrait de jeunes de banlieue d’aujourd’hui. Un film loin des clichés, centré sur l’histoire et la problématique de l’identité française,  réalisé par une jeune réalisatrice de 29 ans .

INEDIT

Un film de Aurylia Rotolo
Avec les élèves du collège Victor Hugo de Noisy Le Grand
Produit par PIW, TVM Est parisien, Normandie TV, Public Sénat
Durée : 53 minutes
(c) 2015

En février le
Mardi à 21h
Mercredi à 2h30

Paris au beau “temps des équipages”

Il y a à peine plus d’un siècle Paris trépidait sous le sabot des chevaux.
Pas un Parisien qui ne fut obnubilé par le noble animal. Où le loger ? Où se procurer le fourrage et le grain nécessaires à son confort ? Comment améliorer sa race ? De quel matériau revêtir la chaussée, afin de ne pas perturber sa foulée ? Fallait-il en manger la viande ? Autant de questions qui agitaient les salons et les bistrots, les salles de délibérations et les cabinets ministériels. Le cheval, c’était la grande affaire du moment. Jamais on n’en compta autant qu’à la Belle Époque…

Un film documentaire écrit par Nicolas Chaudun
Réalisé par Yves Billon
Une production Zaradoc films, Histoire,  TVM Est parisien (c) 2015
Durée 52 minutes

EN JANVIER SUR TVM & TELIF
le mardi à 21h00
le mercredi à 23h30

Mélodies de l’exil, l’histoire de la production musicale maghrébine en France

Née dans les cabarets orientaux de l’après-guerre, la chanson de l’exil se développe dans les cafés où des travailleurs du bâtiment ou de la mine viennent chanter la nostalgie de leur pays natal et les tourments de la séparation. Leurs mélodies vont bercer des générations entières d’immigrés et s’inscrire durablement dans le paysage musical français pour en faire aujourd’hui partie intégrante.

Des extraits de concerts, de « scopitones », ces clips des années 70, ainsi que des archives tunisiennes inédites illustrent le parcours de ces artistes singuliers depuis plus d’un demi-siècle.
Jamoussi, Warda, Oulaya, Raoul Journo, Férid El Atrache, Cheikh M’hamed El Anka, Akli Yahiaten, Salah Saadaoui, Slimane Azem, Algériens, Tunisiens, Egyptiens, musulmans ou juifs, ils ont tous pris part à cette aventure.

Ce film cerne les thématiques et les spécificités musicales du patrimoine qu’ils nous ont légué. Rachid Taha et d’autres chanteurs de la jeune génération s’en empareront pour le remettre au goût du jour.

Un film de Mahmoud Ben Mahmoud et Mustapha Hasnaoui
Production : Alif Production, France Télévision, TVM Est parisien
Durée : 52 ‘

HORAIRES DE DIFFUSION EN SEPTEMBRE

EN JANVIER SUR TVM & TELIF
le jeudi à 21h00
le vendredi à 23h30

 

Doc : Jean Genet, un captif amoureux

Ce documentaire aborde une part de l’oeuvre de Jean Genet étroitement liée à sa vie : son accompagnement des Palestiniens durant les quinze dernières années qui précèdent sa mort, le 14 avril 1986.

Réalisation Michèle Collery
Voix  Denis Lavant
avec la participation de Leïla ShahidAlbert DichyEmmanuelle LambertAlain MiliantiMarguerite VappereauOlivier Rohe.
Extraits films : “Ici et ailleurs” de Jean-Luc Gordard, 1974 – “Black Panthers” d’Agnès Varda 1968, ITV Angela Davis in “Jean Genet l’écrivain” ….

Le film suit l’itinéraire à rebours que Genet a emprunté après la découverte du camp massacré de Chatila. Le choc ressenti le ramène au début des années 70 en Jordanie, où avec l’aval du président Arafat, il est un des rares étrangers à rester après Septembre noir dans les camps de réfugiés palestiniens.
Les  deux derniers textes de Jean Genet , témoignage essentiel de ce parcours, furent néanmoins ignorés par la critique littéraire et demeurent fort peu connus du grand public. Il s’agit de Quatre heures à Chatila (1982) écrit d’un trait après les massacres, et Un captif amoureux (1986) publié un mois après sa disparition.

genet-captif-1genet-captif-3

 

 

 

 

 

Produit par Label Vidéo, Entre2prises, TVM Est parisien
Films de la collection Docs à Montreuil
Durée : 73 minutes

DIFFUSION  SUR TVM & TELIF
à partir du lundi 26 décembre )
Le lundi à 21H00
Le mardi à 23h30 
et
Samedi 7 janvier, dimanche 15, vendredi 20, mardi 24, vendredi 27 à 14h00 sur TVM (Numéricâble Montreuil) 

Voir le film sur Internet – Rubrique Plus30
http://www.tvmestparisien.tv/web2/plus-30/

 

 

Close your eyes : portrait du photographe Jeffrey Silverthorne

À l’instant de photographier son modèle, Jeffrey Silverthorne prononce toujours la même phrase : « Close your eyes. » Alors les frontières se troublent, tout est mis à nu et sous la réalité photographiée percent l’interdit, le sexe, la mort…
Incontournable, Jeffrey Silverthorne l’est tout autant que ses contemporains et compatriotes Diane Arbus, Larry Clark, Lee Friedlander, William Eggleston, Robert Franck
Son parcours, ses préoccupations et son style n’en sont pas moins singuliers par son entêtante façon, depuis les années 1970, d’interroger nos plus intimes obsessions, transgressions et transformations, mettant en scène dans d’extraordinaires séries, des sujets aussi troublants que la morgue, l’hôpital psychiatrique, la prison, la prostitution, les travestis, les transsexuels, les migrants…

“Close Your Eyes” est donc le film que le réalisateur  Vincent Soulié consacre à Jeffrey Silverthorne. C’est aussi le lieu de rencontre de leurs deux regards, le lieu de cohabitation de deux matériaux (les images de Silverthorne / celles de Soulié) pour un objet “à quatre mains”…

Un film de VINCENT SOULIÉ
avec Jeffrey Silverthorne, François Cheval, Reine Deslé
Production : POM Films,  La traverse, Les films en hiver, TVM Est parisien
Avec le concours du Centre National du Cinéma et de l’image animée
Durée 58′

Un film de la collection DOC A MONTREUIL

Diffusions
En décembre
Le mardi à 22h sur TVM & TELIF
le mercredi  à 0h30 sur TVM & TELIF

Voir le film en Replay  via internet :  http://www.tvmestparisien.tv/web2/plus-30/

close_your_eyes_-5 close_your_eyes_a-7 close_your_eyes_a-4 close_your_eyes_-3

Doc : Un hiver aux urgences

Les Urgences de Lariboisière brassent au quotidien une énorme quantité de patients : malaises, souffrances, intoxications, crises cardiaques, accidents, tentatives de suicide… Des blessures corporelles apparentes, mais aussi d’autres, plus profondes, plus intérieures.
Tous les jours le personnel des Urgences est confronté à la détresse humaine, et encore plus pendant l’hiver.
Ce film nous parle d’engagement, d’abnégation, de combat sans fin, mais aussi d’espoir. Il nous fait découvrir comment aujourd’hui le médical et le social sont enchevêtrés dans une même misère humaine que les urgentistes ont de plus en plus de mal à endiguer.

Un film de SYLVAIN CALVÈS
Production 1+1 films
Durée 52′

Diffusions
En décembre
Le jeudi à 21h sur TVM & TELIF
le vendredi à 23h30 sur TVM & TELIF
Dimanche 11 décembre et vendredi 26 décembre sur TVM 

Doc : Nouveau Centenaire, 40 années de lutte

Dans les années 1960, une partie de l’immigration soninkhée (Malienne et Mauritanienne) de Montreuil habitait dans une grande structure délabrée, connue  comme « le foyer Léon Gaumont ». Il se situait juste au bord du périphérique, à l’emplacement actuel d’un magasin Décathlon. Le maire de l’époque, Marcel Dufriche, promet de démolir et de reconstruire un nouveau foyer sur le même site. En 1981 il déplace les résidents dans des baraques temporaires situées dans un terrain vague rue de la Nouvelle France dans le haut Montreuil…
Nouveau Centenaire , 40 années de lutte raconte la vie de ces immigrés durant toutes ces années, leur lutte pour maintenir une vie collective et solidaire dans des conditions de mal- logement indignes, p
uis l’expérimentation, inédite en France, d’un habitat collectif avec la construction du foyer du Nouveau Centenaire de la rue Pasteur. 

Un film de Michaël Hoare
Production : Label Vidéo, Avenir Vivable , TVM Est parisien
Durée : 1h47

Horaires 
Le lundi à 21h00  –  TVM et TELIF 
Le mardi à 23h30  –  TVM et TELIF 
Le dimanche à 14h00 – TVM

Voir le film sur le site de TVM : PLUS30

Plus 30



Doc : Graine de poilu

D’origine franco-allemande, l’artiste plasticienne Béatrice Turquand d’Auzay fait de la Grande Guerre la matière de ses œuvres. En 1916, son grand-père Wilhelm combat dans les troupes allemandes tandis qu’André, son grand-père français, meurt dans les tranchées de la Somme. Près d’un siècle plus tard, grâce à son travail et à la transmission de son art et de son histoire, l’artiste redonne corps et âme au soldat disparu.
Un film de Magali Magne
Avec Béatrice Turquand d’Auzay
Une coproduction A ProPos – TVM Est parisien
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’image animée
AffichePoilu
A propos de  Béatrice Turquand d’Auzay
Le texte de Gérard Mordillat  écrit à l’occasion de l’exposition « Guerre -Krieg » qui a eu lieu à l’Abri-Mémoire d’Uffholtz en Alsace, du 3 janvier au 11 mars 2011.
“Il y a la guerre en dentelles et la der des der, il y a la guerre à outrance et guerre à la guerre et il y a 14-18 de Béatrice Turquand d’Auzay. Une grande guerre arrachée vive à l’histoire, tirée hors du temps par poignées de dessins, de sculptures comme s’il était possible d’en saisir les chairs meurtries, de plonger les mains dans la terre labourée de poudre et de feu, d’habiller de nos corps les uniformes abandonnés sur le champ de bataille. Le travail de Béatrice Turquand d’Auzay a ceci d’unique : il est en guerre. Son trait est en guerre, ses couleurs sont en guerre, ses figures sont en guerre. Sa peinture, sa sculpture, fouillent les combats, creusent les terrains, montent à l’assaut de la mémoire non pas pour en exhumer des vestiges ou des trophées mais pour y traquer la vie enfouie sous les décombres et les morts. Ainsi le portrait du grand-père de Béatrice Turquand d’Auzay, par glissements successifs, devient l’autoportrait du peintre, une jeune femme prend la place d’un jeune homme et ce sont les mêmes. Notre passé est devant nous, sous nos yeux et nul n’est en droit de détourner son regard”.  Gérard Mordillat,  janvier 2011.HORAIRES sur TVM et TELIF
En novembre
Le jeudi à 21h
Le vendredi à 23h30
mercredi 2, vendredi 11, samedi 19 à 14h00  sur TVM

 

 

 

Doc : Les 4 saisons de Marc Perrone

L’accordéoniste Marc Perrone distille sa passion de la musique dans un documentaire en forme de road-movie.   Une épopée sur 4 saisons sur  l’engagement d’un musicien et d’un homme hors pair.
Avec la participation de Arthur H, Michel Portal, Bernard Lubat, Marie-Odile Chantran, André Minvielle…
Une partie du tournage s’est déroulée à Montreuil , sur le site des Murs à Pêches et au parc des Beaumonts.

Un film  de Claude VAL
Produit par Entre2prises Cinaps et TVM Est parisien.
Durée : 58 minutes

EN NOVEMBRE SUR TVM et TELIF
le mardi à 21h
le mercredi à 23h30
le jeudi à 14 h00  (TVM

 

Documentaire : Le passeur des lieux

Entre documentaire et fiction, ce film onirique et cru, brouillant la ligne entre archaïsme et contemporain, parfois obsédant marqué par le compositeur Ryuichi Sakamoto  (musique et acteur du film Furyo)  est un voyage fascinant à travers les frontières des mondes.

Un film de Gilles Delmas
Chorégraphié et performé par Damien Jalet
avec Marina Abramovic et la musique de Ryuichi Sakamoto
Une production Lardux Films en coproduction avec TVM Est parisie et le Staatstheater Darmstadt,
avec le soutien du CNC, de la Région Rhones Alpes,
avec la participation de l’Institut Français du Japon, de la Villa Kujoyama, du Creative Center Osaka et de Sandwich (Japon), de Eastman (Belgique) et du Musée du Louvre, du Scottish Dance Theater (Ecosse), de Aakash Odedra Company (UK), de l’Opéra de Paris (France), du Sanggar Jaya Semarawati Sebatu ( Bali)

Durée 70 minutes

En octobre :
Tous les lundis à 21h sur TVM & TELIF
Tous les mardis  à 23h30 sur TVM & TELIF
Le samedi 15, le mercredi 18, le samedi 29 à 14h sur TVM

Voir le film en  + 30 : http://www.tvmestparisien.tv/web2/plus-30/

Documentaire : La mort du dieu serpent

Suite à une bagarre qui tourne mal, Koumba, 20 ans, est expulsée au Sénégal. Arrivée en France à l’âge de 2 ans, elle avait négligé de demander la nationalité française à sa majorité. La jeune fille se retrouve en 48 heures dans un village sénégalais perdu dans la brousse, loin de sa famille et de sa vie parisienne.

La mort du dieu serpent  a reçu une étoile  de la Scam et a été primé 2 fois  à la Semaine de la critique de Locarno (Suisse)  
– Prix de la Semaine de la critique SRG SSR (ex-aequo)
– Prix du Zonta club de Locarno.

Un film de Damien Froidevaux
Production : entre2prises, Télé Bocal et TVM Est parisien
Durée : 91’ (c)  2014

HORAIRES TVM EST PARISIEN ET TELIF 

Download (PDF, 38KB)